C’est à la faveur d’un coup de cœur en Inde que Valérie Foussier a eu l’idée de fonder cette association AET. Émue par les conditions précaires dans les écoles, par cette population envoûtante qui garde le sourire dans l’adversité. Éblouie par le maniement du pinceau d’un jeune artiste peintre.

accueil new